J'avais déjà fait un stage avec Juliette Vergne à Mulhouse fin 2016 où nous avions essentiellement traité du shibori et des diverses façons de plier, nouer, plisser les tissus avant de les plonger dans une cuve à indigo... mais là c'est un stage plus complet qu'elle nous avait concocté. Le sujet du jour portait sur la façon de monter une cuve à indigo et sur différentes techniques de réserve qui permettent ensuite d'imprimer des motifs restants clairs lors d'un trempage à l'indigo. Il me fallait absolument approfondir mes connaissances et je n'ai pas regretté mon voyage vers Mulhouse !

Un petit résumé de cette journée magique :

le chaudron est prêt (960x1280)

la cuve d'indigo est montée... fastoche, il n'y a plus qu'à jouer

mes essais en attente de trempage (1280x1101)

mes essais attendent le trempage dans la cuve magique

essai de sérigraphie (950x1280)

découverte de la sérigraphie

sérigraphie en attente de séchage (1280x859)

la sérigraphie en attente de séchage

au sortir de la cuve d'indigo (840x1280)

au sortir de la cuve le tissu a un magnifique vert... qui va virer au bleu

échantillonage d'indigo (1280x1163)

mes échantillons après lavage et séchage

ma pièce maitresse (689x1280)

ma pièce maitresse dont je suis très fière

détail de ma pièce maitresse (960x1280)

détail de cette écharpe de 1m80 de long

Au final une journée extraordinaire et l'envie bien présente de rejouer à cette technique... mais soyons raisonnable la température de la cuve ne devant pas descendre au-dessous de 15° je vais attendre le printemps pour en refaire une. C'est que moi je suis obligée de jouer dehors au jardin ou à la rigueur à la cave...

Si cela vous tente n'hésitez pas à contacter Juliette. Mais attention sa disponibilité pour 2019 va être limitée car elle aura la chance de faire une résidence d'artiste à Oaxaca au Mexique !